Le stress peut-il causer un déséquilibre de la thyroïde ?

C’est difficile aujourd’hui d’esquiver le stress. Les demandes professionnelles et familiales, la vie devant les écrans, souvent un manque de lien avec une communauté et plein d’autres choses du quotidien font que nous sommes exposé à un peu de stress tous les jours. Et puis de temps à autre, il y aura un pic de stress intense – par moments ou par période.

 

 

Cependant, en tant qu’Hypnothérapeute et professeur de méditation, je travaille beaucoup avec les personnes sur cette cause. Souvent, cela pouvait suffire pour diminuer l’ampleur de l’eczéma et dans quelques cas même le faire disparaître. Mais pour la majorité des gens le travail sur le stress ne suffisait pas pour faire disparaître l’eczéma.

 

 

Encore une fois le stress est un facteur à considérer pour la plupart des soucis chroniques, mais ce n’est pas le seul facteur.

Dans notre corps, le stress se ressent comme un besoin de notre corps d’être « prêt pour le combat (ou la fuite) » : être vigilante, attentive, corps sous tension pour rebondir au plus vite.

 

Pour cela nos glandes surrénales libèrent l’hormone cortisol qui va gérer l’affaire.

 

Le cortisol a de nombreux effets sur tout le corps, dans le but d’être le plus efficace face à quelque chose de stressant. Et c’est génial pour les cas de stress aigus et de courte durée – le type de stress qu’on vivait quand l’humanité se développait.

 

Concernant la thyroïde, le cortisol freine la sécrétion de la TSH, l’hormone cérébrale qui stimule la thyroïde. Quand nous sommes exposé à un stress prolongé ou un stress limité mais très intense cela peut amener à la diminution de la sécrétion des hormones par la thyroïde.

 

Le cortisol affecte également « l’activation » des hormones thyroïdiennes : la transformation de T4, l’hormone principalement produite par la thyroïde, en T3, la forme qui est active sur les cellules.

 

La cortisol a aussi un effet sur notre système immunitaire. Cette relation est complexe. Les études montrent que le stress prolongé et mal géré (c’est à dire que le taux de cortisol dans notre corps reste trop élevé) peut être un facteur du développement des maladies auto-immunes.

La maladie d’Hashimoto est la maladie auto-immune la plus fréquente dans les pays industrialisés – une maladie qui atteint la thyroïde.

 

Alors, le stress cause-t-il une perturbation de la thyroïde ?

PARTAGER

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp