Maladies chroniques – comment arrivent-t-elles?

Que ce soit la thyroïdite d’Hashimoto, l’endométriose, la fibromyalgie, le cancer, l’hypertension, l’arthrose ou une autre sur la liste des maladies chroniques – elle est arrivée par un processus lent et long.

Exclus sont bien sûr les maladies génétiques ou déformations qui sont là dès la naissance.

Ici je souhaite vous parler de comment notre corps arrive d’un état de vitalité à un diagnostic souvent angoissant et fataliste. Car en comprenant comment une maladie chronique s’installe, on comprend qu’il y a de l’espoir, même quand les traitements proposés visent surtout à apaiser les symptômes.

 

 

Cependant, en tant qu’Hypnothérapeute et professeur de méditation, je travaille beaucoup avec les personnes sur cette cause. Souvent, cela pouvait suffire pour diminuer l’ampleur de l’eczéma et dans quelques cas même le faire disparaître. Mais pour la majorité des gens le travail sur le stress ne suffisait pas pour faire disparaître l’eczéma.

 

 

Encore une fois le stress est un facteur à considérer pour la plupart des soucis chroniques, mais ce n’est pas le seul facteur.

Vous voyez, pendant les premières années des études de médecine, on apprend surtout cela – les différents processus biochimiques du corps, la magnifique intelligence de l’anatomie et le pouvoir de régénération de chaque cellule.

Notre corps sait très bien comment être en équilibre, comment fonctionner correctement. S’il ne le fait pas aujourd’hui, c’est parce qu’il est en lutte contre plusieurs choses qui ne devraient pas être à l’intérieur – et il ne dispose pas de suffisamment de moyens pour gagner la bataille. Le corps sait comment gagner les batailles, mais l’armée est épuisée et démoralisée, les épées sont émoussées, il manque de provisions et surtout, le quartier général n’arrive pas à interpréter le codage des demandes.

 

Au sein de toute maladie chronique il y a un processus – l’inflammation.

A la base, l’inflammation est là pour repousser les envahisseurs et réparer les tissus. En cas des maladies chroniques, l’inflammation est aussi chronique. Dans ce cas, elle devient l’inverse – destructrice.

L’inflammation du cerveau est au sein des maladies comme la dépression, l’anxiété ou même l’Alzheimer. L’inflammation du système digestif se trouve chez personnes souffrant de l’intestin irritable ou de la maladie de Crohn.

L’inflammation de la peau se voit dans l’eczéma, le psoriasis et l’acné.

 

Selon les causes derrière cette inflammation et selon notre individualité, les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre.

 

Regardons ce qui nous rend inflammé et en conséquence, malade.

Chaque raison va contribuer à remplir notre « bol de tolérance ». Quand il déborde – nous avons une maladie.

PARTAGER

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp